DOSSIER: Les français et Noël.

Noël, fête pour les uns, moment d’angoisse pour d’autres.

Solitude à Noel

Quatre français sur cinq ont une vision très positive de Noël et considèrent avant tout cette fête comme un moment de joie et de partage en famille.
Mais pour les autres, les fêtes de fin d’année sont vécues comme des moments de stress, voire d’angoisse.

A cela, plusieurs raisons

  • Certains perçoivent ces fêtes comme une obligation, et doivent être présent en famille avec d’autres membres dont ils sont plus ou moins proches toute l’année. C’est un peu le moment de « tous les jugements ».
  • La raison financière également évoquée, le budget des cadeaux pour les enfants creuse un trou considérable dans le budget.
  • La solitude tient aussi sa part pour les personnes isolées qui redoutent particulièrement les fêtes de fin d’année car elles sont le moment où l’on passe du temps en famille et avec ses amis.
  • La mémoire d’une rupture, d’un accident ou d’un décès survenu lors de cette période est un rappel émotionnel douloureux.
  • La peur de prendre du poids à cause des repas.
  • La peur de ne pas savoir dire non et de replonger dans l’addiction (tabac, alcool).

Noël, fête religieuse ?

Rappelons aussi qu’à la base, Noël est avant tout une fête religieuse et que notre pays est devenu laïque depuis 1905. Mais ce n’est pas pour autant que les français cessent de fêter Noël car il fait surtout parti des traditions.

Les français fêtent-ils encore Noël ?

Selon une étude OpinionWay, environ 83% des français comptent bien continuer à célébrer Noël et partager les fêtes de fin d’année en famille. 15% des français ont une très bonne opinion de Noel et déclarent que c'est une "fête qui reste magique" et qu'ils "attendent avec impatience".

0 Commentaires

Écrire un Commentaire