DOSSIER: Solitude en France.

Solitude - Un français sur dix est isolé.

Isolement France

En 2016 une personne sur dix est en situation d’isolement en France, selon une étude du Crédoc pour la Fondation de France. Cela représente un peu plus de 5 millions de personnes souffrant de solitude.

Notez toutefois que cette enquête ne prend pas en compte les relations au sein du même ménage, l’enquête est donc basée sur le même modèle que la précédente enquête publiée en 2014 par la Fondation de France.

Selon ce nouveau rapport, la solitude progresse un peu plus chaque année, on constate une hausse de près d’un million de personne depuis 2010, paradoxalement à une ère ou les technologies de communication se multiplient.

Mais qu’appelle-t-on « isolement » ?

Les personnes en situation d’isolement sont des personnes qui n’ont que peu ou pas d’interaction physique avec les membres de leur entourage (collègue de travail, amis, voisin, famille, activités sportives ou associatives).

Souvent ces personnes souffrent d’une sensibilité sociale et ont du mal à s’affirmer au sein de leur cercle d’amis, bien qu’elles n’ont pas spécialement conscience du problème révèle l’étude.

Le pouvoir d’achat en cause.

Dans les différents cas de figure évoqués par l’enquête, les bas revenus seraient un facteur aggravant pour les personnes souffrant d’isolement. Les chômeurs, étudiants et inactifs sont parmi les publics les plus touchés par la solitude. Ce constat est en soi logique, puis que le manque de finance est un frein au développement social et empêche les activités comme le sport, les vacances et les sorties, renforçant ainsi l’isolement. Selon l’enquête, 34% des personnes touchées par la solitude ont un revenu inférieur à 1200€ net par mois.

Choc psychologique.

Egalement mis en avant dans cette étude, il semblerait que les chocs psychosomatiques comme la perte d’un être cher, une rupture, la perte d’un emploi sont des facteurs favorisant l’isolement et la solitude. La retraite est également un facteur aggravant même si contrairement aux idées reçues les séniors ne sont pas les plus touchés.

Source:
https://www.fondationdefrance.org/sites/default/files/atoms/files/dp_solitudes_2014_def_fiches_exemples.pdf

0 Commentaires

Écrire un Commentaire